Création le 14/09/08 - Copyright "Aquila 2008", tous droits réservés sauf testes et images dont la source est emntionnée, reproduction interdite (voir règlement fr.gd) - Mise à jour du site hebdomadaire.
   
  .Aquila Glossaire
  Conditions météo
 

CANICULE

Le coup de chaleur peut se produire quand on effectue un travail physique en ambiance chaude. Il survient lorsque le corps ne réussit pas à se refroidir suffisamment : sa température normalement de 37°C augmente et peut atteindre 40°C.
Ces épisodes de fortes de chaleur intense étant de plus en plus fréquents depuis quelques années, les entreprises doivent dorénavant prévoir leur survenue et prendre en compte ce risque susceptible de se surajouter aux risques professionnels habituels. Il doit être inscrit dans le document unique d'évaluation des risques, entraînant la mise en œuvre des mesures permettant d'en limiter les conséquences sur la santé.
La déshydratation étant la cause principale des perturbations de l'organisme, il est indispensable de prévoir un accès à l'eau potable facile pour tous les salariés. Cette obligation générale édictée à l'article R 4225-2 (anc.R 232-3) du code du travail prend tout son sens en période de fortes chaleurs.

Les populations les plus fragiles sont les femmes enceintes, les salariés âgés de plus de 55 ans, les salariés souffrant de pathologies telles que le diabète, les maladies cardio-vasculaires… La prise de certains médicaments et la consommation d'alcool augmentent les risques, de même que le port de vêtements ou d'équipements de protection individuelle non adaptés à la chaleur.

Les signes d'alertes précoces sont l'apparition de crampes musculaires, la maladresse, la perte de concentration, entraînant une augmentation des risques d'accident du travail. Si l'exposition à la chaleur persiste, des signes d'épuisements surviennent : forte transpiration, faiblesse, froideur et pâleur de la peau, pouls faible.
Enfin le coup de chaleur, avec une température du corps supérieure à 40 °C , une peau sèche et chaude, un pouls rapide et une perte de conscience, constitue une urgence vitale, imposant de faire appel au SAMU. 

La prévention doit comporter des mesures d'organisation du travail, d'information et de formation.
En fonction des données de la météorologie :
  • informer les salariés des risques liés à la chaleur et des mesures de premiers secours
  • limiter autant que possible le travail physique et reporter les tâches lourdes
  • augmenter la durée et/ou le nombre de pauses
  • aménager les horaires de travail afin de bénéficier au mieux des heures les moins chaudes de la journée
  • éviter le travail isolé
  • prévoir des sources d'eau potable à proximité des postes de travail
  • prévoir des aires de repos climatisées ou aménager des zones d'ombres
  • prévoir des adaptations techniques permettant de limiter les effets de la chaleur (ventilateurs, brumisateurs, stores…)
En conclusion, lors d'épisodes de fortes chaleurs les facteurs de risques individuels viennent s'ajouter aux facteurs liés au poste de travail. Employeurs, salariés et médecins du travail doivent ensemble décider des mesures de prévention adaptées à l'entreprise afin d'éviter les conséquences sanitaires de la canicule. 

Alerte canicule : prévention des risques professionnels
Le coup de chaleur : signes et premiers secours
Attention aux premiers signes de coup de chaleur, c'est une urgence ! Il faut agir rapidement et efficacement en attendant l'arrivée des secours. Les signes d'alerte et principaux symptômes :
Si, au cours de travaux exécutés lors de fortes chaleurs, un travailleur présente l'un des symptômes suivants :
  • grande faiblesse,
  • grande fatigue,
  • étourdissements, vertiges, troubles de la conscience,
  • nausées, vomissements,
  • crampes musculaires,
  • température corporelle élevée,
  • soif et maux de tête.
Si on est en présence d'une personne qui :
  • tient des propos incohérents,
  • perd l'équilibre,
  • perd connaissance,
  • présente des convulsions.
Premiers secours
  • alerter les premiers secours en composant le 18 ou le 15.
  • protéger la personne en la transportant à l'ombre ou dans un endroit frais, lui enlever ses vêtements, ou les desserrer.
  • arroser rapidement la personne d'eau fraîche, ou placer des linges humides, régulièrement renouvelés, sur la plus grande partie de son corps (y compris la tête et la nuque), pour faire baisser sa température.
  • faire le plus de ventilation possible.
  • donner de l'eau fraîche à boire en petites quantités, si la personne est consciente. "
Infos +
> Pour avoir connaissance du niveau d'alerte :
  • Appelez le 0800 06 66 66 (canicule info service - appel gratuit)
  • invs.sante.fr qui diffuse un bulletin régulièrement
  • meteofrance.com qui précise le niveau d'alerte par zone géographique
> Votre médecin du travail de la MSA (Mutualité Sociale Agricole) se tient à votre disposition pour tous conseils et signalement d'incident

> Un dossier canicule sur le site du ministère de la santé, comprenant les recommandations pour les travailleurs : sante-jeunesse-sports.gouv.fr (dossiers/sante/canicule-chaleurs-extremes)

Lire également le dossier "Les recommandations pour les travailleurs" de la lettre Altersécurité Infos

> Dossier de l'  INRS sur ce sujet
Le dépliant Travail et chaleur d'été

Date de mise à jour : 7 juillet 2009

 
  Merci de vos visites - 171013 visiteurs (458427 hits)  
 
AQUILA S&F - 57, rue Grande - 36150 VATAN FRANCE Tél : 02 54 49 85 70 et Fax : 02 54 49 86 07. Mobile 06 81 84 83 98 ou 06 81 84 49 20. SIRET 498 110 253 00024 - APE 8559A - RCS Châteauroux 498 110 253 - FR 84498110253
Travaux en hauteur, travaux d'accès difficiles, travaux acrobatiques, travaux paysagers, formation, audit, conseil, vérification d'EPI
Contactez nous pour tout type de travaux difficile au 02 54 49 85 70 ou 06 81 84 83 98
Les photos ont été réalisées par la société AQUILA S&F (sauf sources spéciales)
Site créé par AQUILA S&F en collaboration avec FR.GD